Introduction

Demander un visa pour entrer dans un pays en tant qu’étranger peut prêter à confusion, en particulier si vous ne savez pas exactement quelle autorisation de voyage s’applique à votre cas. Si vous souhaitez visiter le Canada, vous aurez probablement besoin de demander l’un de ces deux documents : une AVE (autorisation de voyage électronique) ou un visa. Savez-vous quelle autorisation vous sera nécessaire ? Ne perdez pas de temps à demander le mauvais document ou à rechercher des informations sur des sites gouvernementaux déroutants. Tout ce que vous devez savoir se trouve ici. Poursuivez votre lecture pour savoir quel type d’autorisation de voyage vous devez obtenir.

Différences entre une AVE et un visa pour le Canada

Une AVE est différente d’un visa pour le Canada. Le visa est une autorisation physique, telle qu’un cachet ou un autocollant apposé sur votre passeport, qui vous autorise à entrer dans un autre pays. De manière générale, vous devrez soit demander à l’avance un visa auprès d’une ambassade, soit en obtenir un à la frontière. Pour ces deux procédures, il faut remplir des papiers et obtenir une approbation d’un agent d’immigration. Le Canada demande aux ressortissants de nombreux pays d’obtenir un visa avant d’entrer sur le sol canadien.

L’AVE est, pour sa part, plus simple. Si le Canada ne demande pas aux ressortissants de votre pays d’être titulaires d’un visa pour entrer dans le pays, il est probable qu’ils aient en revanche besoin d’une AVE. Les ressortissants des États-Unis font exception, car ils n’ont besoin que de leur passeport pour passer la frontière. Toutefois, les résidents légitimes des États-Unis qui ne sont pas titulaires de la nationalité américaine doivent obtenir une AVE.

Une AVE pour le Canada est plus simple et rapide à demander qu’un visa. L’AVE est électronique et non pas physique, et elle est automatiquement liée à votre passeport une fois que votre demande est approuvée. Les visas pour le Canada les plus fréquents sont à usage unique ou à usage multiple. La plupart des voyageurs reçoivent un visa à usage multiple qui leur permet de visiter le Canada pour des séjours pouvant aller jusqu’à six mois à la fois, pendant une durée de dix ans, ou jusqu’à expiration du passeport. Une AVE reste en vigueur pendant cinq ans. Mais si vous obtenez un nouveau passeport, vous aurez besoin d’une nouvelle AVE, étant donné que celle-ci est liée à votre passeport.

Avantages et inconvénients de ces deux formes d’autorisation

L’AVE et le visa pour le Canada présentent tous deux des avantages et des inconvénients. S’il est vrai que vous n’avez pas la possibilité de choisir quelle forme d’autorisation s’applique à vous car l’admissibilité dépend de votre pays d’origine, il est utile de comprendre ce qui définit ce document et ce à quoi vous devez vous attendre. Après tout, votre expérience peut être tout à fait différente de celle de votre beau-frère, qui a une autre nationalité ou bénéficie du statut d’immigrant américain.

L’un des avantages de l’AVE est qu’elle est bien moins chère et bien plus rapide à obtenir qu’un visa. En théorie, il est possible de recevoir en moins d’une heure une AVE approuvée, valide pour un voyage au Canada. Demander un visa pour le Canada prend plus longtemps. En outre, vous n’avez pas à envoyer votre passeport ou à vous rendre au palais de justice ou à l’ambassade pour recevoir le visa. L’AVE est automatiquement liée à votre numéro de passeport, ce qui simplifie le processus de passage à la frontière.

Toutefois, l’AVE présente aussi des inconvénients. D’une part, la demande étant uniquement électronique, vous n’avez pas la possibilité de l’imprimer et de l’envoyer par la poste. Même si vous préférez les supports papiers, vous devrez vous adapter au format en ligne. Vous devez aussi compléter votre demande en une fois, ce qui peut vous amener à tout recommencer si vous n’avez pas rassemblé tous les documents justificatifs. D’autre part, l’AVE n’est valide que pendant cinq ans, et vous devez soumettre une nouvelle demande passé ce délai. Le visa à entrées multiples, quant à lui, dure dix ans.

Il est souvent plus simple d’obtenir une AVE qu’un visa. Si vous êtes ressortissant d’un pays nécessitant la détention d’un visa, vous êtes soumis à un processus plus long, et éventuellement plus frustrant. Cela peut sembler excessif si vous n’envisagez d’aller au Canada qu’une fois. La demande de visa n’est pas aussi pénible qu’elle en a l’air, mais elle nécessite tout de même beaucoup plus de paperasse qu’une AVE, et prend plus de temps pour être traitée. Les temps d’attente diffèrent selon les cas, mais attendez-vous à un délai de deux jours à un mois pour recevoir votre visa de voyage pour le Canada. Selon votre cas, vous pourriez même obtenir un visa à entrée unique plutôt que le visa multiple plus fréquent. C’est beaucoup d’argent pour une seule entrée au Canada.

Conclusion

Maintenant que vous connaissez les différences entre l’AVE et le visa, il ne vous reste plus qu’à savoir quelle option s’applique à vous. Vous pouvez consulter en ligne la liste de pays dont les ressortissants sont admissibles à une AVE pour le Canada. Bien que les deux options aient leurs avantages et inconvénients, elles offrent toutes les deux d’excellentes possibilités de voyage sans avoir à passer par une procédure éprouvante. Bonne chance pour votre demande et profitez de votre séjour au Canada.